Pour l’anniversaire de Martin je décide de lui offrir un petit weekend en couple à Amsterdam, dans la ville des canaux.

Il n’y a jamais été et je pense que les paysages et l’ambiance de la ville vont lui plaire.

Et non, nous n’y allons ni pour les femmes en vitrines ni pour la bonne herbe verte mais bel et bien pour les musées, les balades à vélo, les églises et les maisons typiques parce que c’est aussi ça Amsterdam.

On a pris nos dispositions, on sait ce qu’on va faire, on a déjà un programme en tête. Que deux jours autant qu’ils soient intensifs et qu’on passe un bon weekend en couple à Amsterdam.

Jour 0 – Départ en avion, direction Amsterdam.

Nous partons donc en ce mardi 16 Août 2016. Typique Easyjet, vol du soir. Vers 22h30 nous arrivons à l’aéroport, il faut trouver quel train prendre, ça y’est on a trouvé !

Trop tard… il part dans 3 minutes. On hésite à prendre un UBER mais ça ne vaut pas la peine. On espère juste qu’il y aura encore des métros à la sortie du train. On avait un peu peur d’être bloqué à l’aéroport.

23h30 pour tuer le temps, on va boire notre première bière Heineken et il faut dire qu’elles sont clairement meilleures dans la ville hollandaise.

biere en couple a Amsterdam

Quelques difficultés pour accéder au métro les portiques ne s’ouvrent pas… on a pris des tickets de train au lieu de métro, donc on recommence mais on a quand même bien rigolé! ?

On sort du métro, il ne fait pas vraiment chaud mais on se sent déjà comme à la maison. Finalement, on arrive au Student Hotel Amsterdam aux alentours de 00h30. L’hôtel est vraiment sympa et le personnel plus que chaleureux. En plus de ça, les chambres sont parfaites pour un jeune couple ou des amis. Ce qui nous a vraiment plus dans cet hôtel c’est les infrastructures offertes comme une table de ping pong, baby-foot ou encore photomaton. 

Jour 1 – Les vélos & Amsterdam

On se réveille à 8h car maintenant les choses sérieuses commencent.

Première étape dans la vie d’un amsterdamois : entrer en possession d’un vélo, l’accessoire essentiel pour visiter Amsterdam et s’imprégner de la folie des pistes cyclables.

Le garage à vélo bicolore de l’hôtel est vraiment bien fourni, on s’inquiétait qu’il n’y en ait pas assez… on était loin de s’imaginer qu’il y aurait autant de vélos.

garage velo hotel amsterdam
sortie velo amsterdam en couple

Et c’est parti ! Vers 9h, au bord de l’eau, dans une petite maison, nous prenons notre « petit »-déjeuner. Yoghurt céréales et fruits, pains perdus en admirant les avirons et récapitulant notre programme. Un régal.

Martin a trouvé « tHUIS aan de AMSTEL« , cette petite maison cachée et ça a vraiment été une superbe surprise. Le cadre est calme et sympa et l’intérieur est très cosy. De plus, le personnel était très amical et acceuillant.

Restaurant tHUIS aan de Amsterl à Amsterdam
Petit-déjeuner à tHUIS aan de AMSTEL Amsterdam

Notre escapade aux musées

Maintenant, direction les musées. C’est pratique car ils sont tous au même endroit, ils ne sont pas bêtes ces hollandais.

À 10h30, on arrive au Musée MOCO après 15-20 minutes de vélo. Il y avait une exposition des œuvres de Banksy et Warhol. Nous avons les deux préféré la partie sur Banksy qui était la plus importante. Et l’ironie dans les oeuvres de Banksy nous a plus touché.

Ce musée est aussi atypique dans cette maison et il est assez petit en comparaison avec les importants musées d’Amsterdam.

Après cette petite visite, on profite un instant du soleil et on prend un selfie de couple cliché dans les lettres I AM AMSTERDAM devant le Rijkmuseum.

selfie i love amsterdam couple
portrait letter d amsterdam

Moment de détente bien apprécié, c’est maintenant le moment d’aller visiter le musée de l’Art Moderne d’Amsterdam, ou le Stedelijk Museum comme ils l’appellent. On s’approche d’une immense baignoire dans laquelle se trouve le musée… pas étonnant, c’est de l’art moderne voyons! Des œuvres bizarroïdes, créatives et parfois dérangeantes. Quelques fois ce n’est pas facile de comprendre les artistes mais c’est toujours amusant d’essayer.

Comme toujours l’architecture et le design sont aussi intéressants que les œuvres qui y reposent.

Musee d'Art Moderne Amsterdam en couple
Musee d'Art Moderne Amsterdam en couple stairs
Musee d'Art Moderne Amsterdam en couple exterieur

Pause déjeuner à la Foodhallen

Après un tour dans le fameux Vondelpark, poumon de la ville d’Amsterdam, nous arrivons devant une ancienne gare de tramway réaménagée.

Ça semble désert, pourtant c’est là que doit se trouver la Foodhallen, notre prochain arrêt. L’entrée est assez discrète, mais une fois à l’intérieur on y trouve pleins de stands tout aussi colorés, différents et alléchants les uns que les autres.

On fait un tour, c’est difficile de faire un choix. Quand on a faim, on a envie de tout essayer. On craque finalement sur des brochettes de poulet Yakitori et un sandwich au boeuf pour commencer, accompagnés d’une bonne Heineken.

Nos estomacs ont encore faim et on a envie de tester les spécialités hollandaises. On goûte donc les fameuses meat balls (bon mais vraiment chaud !) avec des frites de patates douces dans un stand censé être « sain ». Ce n’était pas un très bon choix vu la quantité d’huile et elles semblaient être réchauffées.

On teste aussi une bière de la région brassée avec les mêmes ingrédients que le gin. Cette petite expérience à la Foodhallen a fait découvrir à nos papilles quelques bons produits locaux. ?

Foodhallen Amsterdam en couple
Foodhallen Amsterdam balls biere

Balade dans le quartier ….

Durant l’après-midi, nous voulions visiter l’Eglise Westerkerk, malheureusement, il y avait un concert à l’intérieur et les visites guidées étaient déjà toutes complètes. On verra donc ça demain. Notez que les horaires d’ouvertures sont assez restreints (11h00-16h00).

Cependant, proche de l’église, nous faisons une rencontre originale. Un type fabriquait des bijoux et autres babioles à partir de vieilles pièces de monnaie.

Après quelques échanges, il nous parle un peu en français et nous raconte qu’il connait Genève, l’usine (un club alternatif de la ville) et l’ambassadeur du reggea de Suisse. C’est fou comme le monde est petit. Même pendant un weekend à Amsterdam, on nous parle de Genève. 

Lors de notre balade, nous nous retrouvons devant une vitrine d’un autre temps. Un magasin de lunettes: Brillenmuseum. On peut y trouver des lunettes et montures du siècle dernier ainsi qu’une exposition payante de quelques euros.

En vitrine, j’aperçois la copie conforme de mes lunettes de soleil. Comme quoi, les designers d’aujourd’hui n’ont rien inventé.

Brillenmuseum Amsterdam musee lunette

En continuant notre parcours, nous nous retrouvons dans le centre commercial et touristique d’Amsterdam. Sur la fameuse place du Dam, on peut y admirer la Nieuwe Kerk et le Palais royal.

Après un café au bord des canaux pour se réveiller, on reprend nos vélos en direction de la gare centrale d’Amsterdam. On explore un gigantesque parking en colimaçon. Sur plusieurs étages, des centaines de vélos sont garés, oubliés ou repris chaque jour.

Encore faut-il se souvenir à quel endroit on l’a cadenassé. Une fois arrivé en haut, vous pouvez admirer une très jolie vue sur la ville et sur l’Eglise de Saint Nicolas.

Gare vélo Amsterdam
Amsterdam vue depuis la gare vélo

De l’autre côté de la rive

Selon notre programme, nous devons traverser la rivière pour aller voir la zone de NDSM, un endroit alternatif.

Il y a des ferrys, mais on ne sait pas comment ça se passe, si on peut prendre les vélos ou non. On est étonnés en bien, car le ferry est tout de suite là et on peut monter avec nos vélos sans problème. Même les scooters y sont autorisés et le tout est gratuit !

On se dit encore une fois que cette ville est bien pensée, tout est si simple pour se déplacer, un bonheur pour les touristes et les habitants.

Amsterdam tunnel vélos et piétons

En 10 minutes, on se retrouve sur l’autre côté, pendant le voyage un bâtiment attire l’oeil de Martin: l’EYE, le musée du film.

Musee cinema Amsterdam en couple
Musee cinema Amsterdam en couple 2

On change quelque peu d’atmosphère dans cette partie reculée de la ville: graffitis, hôtels insolites, objets abandonnés ou réanimés s’y trouvent.

Après quelque photos en se baladant, on prend l’apéro au Pllek, une terrasse très sympatique et originale. On est comme au bord de la plage, pieds dans le sable et vue sur l’eau au milieu d’Amsterdam.

Malheureusement, il n’y a plus de place mais cela ne nous empêche pas de se poser sur le muret avec une bière. La belle vie.

Pllek terrasse boire verre couple amsterdam sable
Pllek terrasse boire verre couple amsterdam

On enfourche nos vélos pour aller jusqu’au restaurant Strock. Une addresse trouvée dans le guide du routard où on est censé y trouver une jolie terrasse au bord de l’eau. Une fois arrivé sur place, ce n’est pas moche mais ça sent l’attrape-touriste.

Vue restaurant strock Amsterdam

Martin prend les meat balls en entrée avec un plat végétarien quant à moi je choisi le poisson. La vue sur la lune au dessus d’Amsterdam était agréable mais le service et la nourriture n’était pas au rendez-vous. L’important c’est d’être ensemble.

De retour à l’hôtel, nous immortalisons cette première journée de notre weekend au photomaton.

Jour 2 – Au rythme d’Amsterdam

On se réveille pour notre deuxième journée.

On voulait découvrir un marché à Amsterdam, le Albert Cuyp Market, un des plus grands du pays apparemment. Nous sommes supris lorsque l’on arrive à 9 heures car les commerçants ne sont, pour la plupart, pas encore installés. (Horaire du marché : de 9h00 à 17h00)

En plus, le concept est un peu différent car ce sont les magasins qui sont déjà présents à la base qui sortent leurs articles pour créer le marché et non des stands indépendants.

On se dirige gentiement vers l’endroit où on aimerait déjeuner : De Carrousel. Sur la route, on passe devant le Rijksmuseum.

On avait choisi ce restaurant car il nous semblait orginal. Nous avons été un peu déçus car il y avait effectivement un carrousel à l’intérieur mais le reste de la décoration ne collait pas vraiment avec ce joli manège.

Cependant, on a apprécié la terrasse et les pancakes typiques d’Amsterdam étaient très bons.

Après ce bon petit-déjeuner, on retourne à la fameuse église Westerkerk pour réserver un tour. C’est vraiment la folie car tout est déjà complet jusqu’à 13h30.

Comme on a un peu de temps, on profite pour retourner sur l’autre rive et cette fois, visiter l’EYE (le musée du cinéma). Tout comme l’extérieur, l’intérieur du bâtiment a aussi une architecture fine et futuriste agréable à regarder.

Le musée est vraiment sympa car il y a plusieurs salles avec des expositions ou des activités interactives. Il y a aussi  des mini cinémas privés à disposition, si vous avez de la chance, vous pourrez trouver une place et profiter d’un bon film.

Ascension au sommet

 

À 13h, on est de retour à l’église, prêts pour le tour. Nous avons eu droit à de très interessantes explications données par une vraie hollandaise. Durant la visite, on s’arrête à plusieurs étages, on peut regarder les cloches et leur mécanisme pour finalement atteindre le sommet du clocher d’où on peut admirer la vue à 360°.

Même si Martin a un peu le vertige, on adore monter dans des tours ou des monuments pour avoir une vue en hauteur de la ville. En plus, Amsterdam vue d’en haut, c’est vraiment très beau avec tous ces canaux.

Eglise monter au clocher Amsterdam
Westerkerk monter au clocher Amsterdam vue
Westerkerk monter au clocher Amsterdam vue en haut

Une fois descendus, nous nous aventurons dans le quartier rouge.

On passe par Trompettersteeg, la rue la plus étroite d’Amsterdam. En passant, on se retrouve donc très proche de ces vitrines aux lueurs pourpres.  

Pour les 4 heures, on avait trouvé un café réputé pour l’afternoon tea : T’Eten En Drinken. Manque de chance, une fois arrivés là-bas leur fermeture est anticipée à cause du manque de clientèle. Si vous avez la chance d’y aller, n’hésitez pas à nous partager votre expérience !

Heureusement, Martin avait un plan B, Mediamatic Foundation. À la base, cet endroit propose des événements mais vous pouvez sans problème venir vous relaxer et grignoter sur sa terrasse au bord de l’eau.

La nourriture est super bonne et originale, on a repris des meatballs revisitées et une bière aux saveurs Thaï. On était trop contents d’avoir trouvé cet endroit pour profiter de ce soleil et admirer la vue sur le musée des sciences. 

Biere thai bar mediatic Amsterdam
En partant, on emprunte le pont pour traverser par le musée des sciences NEMO. Encore une fois, on se fait avoir par les horaires car le musée vient de fermer. (10h-17h30)

À présent, on se dirige dans un autre quartier d’Amsterdam : Grachtengordel. On emprunte une des plus grandes rues commerçantes, Leidsestraat où l’on peut trouver toutes les enseignes internationales.

On abandonne un moment nos vélos pour visiter Les Neuf Rues (De Negen Straatjes) à la recherche de jolies maisons colorées. Cette partie est très jolie pour se balader, faire les boutiques et découvrir des magasins vintage.

Avant d’aller dîner, on s’offre un apéro plutôt original au Wynand Fockink : un verre de Jenever, une liqueur typique hollandaise à base de baies de genièvre. 

Wynand Fockink Amsterdam
Wynand Fockink jenever degustation

Cette enseigne est un des meilleurs endroits d’Amsterdam pour faire cette dégustation. Caché dans une ruelle du quartier rouge, vous trouverez ce lieu qui ressemble plus à un laboratoire de potions qu’à un bar. Pourtant, ce sont bel et bien une sélection impressionnante de liqueurs qui ornent ses murs

On est encore une fois surpris car les serveurs nous parlent en français et sont vraiment très amicaux. Ils discutent avec plaisir et vous donnent envie de goûter tous leurs produits.

Pour notre dernier repas en couple à Amsterdam, on a décidé de se faire plaisir et d’aller dans un bon restaurant: De Kas. Le cadre est vraiment atypique car il se situe dans un parc à l’intérieur d’une ancienne pépinière. On y mange de très bons produits et certains poussent même au sein de la serre.

Superbe expérience culinaire chez De Kas. Il n’y a pas vraiment de carte mais un menu unique. Laissez-vous donc surprendre par cette cuisine moderne, goûteuse et naturelle.

De Kas restaurant gourmet Amsterdam

Vers 23h, on repart dans le centre pour faire quelques photos de nuit des bâtiments et des ponts éclairés. La nuit, Amsterdam offre une autre facette et ne peut que admirer les lumières qui se reflètent dans les canaux.

Photo Nuit Amsterdam Canaux

Jour 3 – On rentre

Et voilà c’est déjà fini, on libère la chambre et notre dernière visite sera à l’Hortus Botanicus, le jardin botanique d’Amsterdam.

Le jardin n’est pas très grand mais abrite quand même plusieurs serres avec différents climats. Il y a aussi une serre que j’ai particulièrement apprécié avec plein de papillons. C’était magique de tous les voir voler.

On fait quelques photos avec un objectif macro qui se place sur l’Iphone. On est assez contents du résultat.

Bilan de ce weekend en couple à Amsterdam : deux jours intensif ! On a adoré la ville, ces canaux, la facilité de déplacement, la gentillesse des Amsterdamois, les lieux atypiques que l’on a découvert et les produits locaux que l’on a dégusté. Si vous voulez en savoir plus sur nos impressions à Amsterdam. Consultez notre page : nos meilleurs souvenirs à Amsterdam.